Vous êtes ici > Construire > Parquets massifs

Parquets massifs

 
idéal pour
  • Revêtement de sols pour
  • toutes pieces y compris
  • salles de bain et bureaux
 

Naturel 21 propose du parquet massif en bambou, chêne et châtaigner. Il existe trois niveaux de finition : brut, huilé et vernis. Concernant la pose de parquet en bois massif, trois méthodes prédominent : la pose clouée, la pose collée et la pose flottante. D’un point de vue purement écologique, le bambou est une plante qui croît très rapidement et qui peut être exploitée après seulement 6 ans de croissance, contre 50 à 70 ans pour le chêne. Il ne nécessite pas de repiquage et plus de 6 millions d’hectares sont disponibles en permanence. Enfin, pour l’entretien de vos parquets, une serpillière essorée convient parfaitement.

 

 

Nos produits

 

parquet bambou


Le parquet bambou existent en finition verticale et horizontal en teinte caramel et naturel. Trois finitions sont disponibles, brut, huilé et vernis. De nombreux accessoires sont à disposition, plinthes, nez de marche, réducteur, entre porte, bloc-porte, etc... Catalogue  parquet
 
 

parquet chêne




Disponible en 14 et 23 mm d'épaisseur en différentes qualité de finition.
 
 
 

parquet châtaigner


Disponible en 22 mm d'épaisseur.
Largeur : 90 mm, longueur : 2000 mm.
Finition brut. Palette de 86.4 m², paquet de 1.8 m².
 
Fiche technique
Quelle que soit la méthode de pose choisie (clouée, collée, flottante), il faut toujours laisser un joint de dilatation de minimum 5 mm sur tout le pourtour du sol en parquet.

Pour le parquet cloué, il existe deux techniques : pose sur des lattes ou pose sur des panneaux agglomérés. Sur des lambourdes, utiliser un parquet de 18 mm d’épaisseur. Les linteaux peuvent être fixés au sol ou flottants. La distance entre deux linteaux ne doit pas dépasser les 350 mm. Sur des panneaux agglomérés de 10 mm d’épaisseur, on peut utiliser des lattes de parquet de 12, 15 ou 18 mm d’épaisseur.

Pour le parquet collé, il faut utiliser une colle mono ou bi-composante, de préférence à base aqueuse. La colle doit être choisie en fonction du sol et de la chape. Les avantages de la pose collée sont que le sol est peu sonore sous les pas et l’installation est économique. Il faut cependant bien préparer le sol avant la pose et appliquer avec minutie et rigueur la colle choisie.

La pose de parquet flottant est généralement réservée au parquet de 15 et 18 mm d’épaisseur. La pose flottante n’est pas recommandée pour des surfaces commerciales. Les avantages sont une installation rapide, peu de travail de préparation quel que soit le sol, et il n’est pas nécessaire d’attendre avant de pouvoir marcher dessus.
Les lames doivent impérativement être stockées à plat dans un lieu sain, idéalement à divers endroit de la pièce, et pendant une durée de 10 à 15 jours. Ce laps de temps est nécessaire pour que le bois s’adapte à son environnement (et plus particulièrement à l’hygrométrie) et prévenir tout risque de tassement, rétractation, etc.

CONSEIL DE POSE


Ne déposez au sol que la quantité nécessaire à la pose de 2 à 3 lames*.Commencez la pose le long d’un mur en alignant la première rangée à l’aide d’un cordeau ou d’une règle. Collez les premiers rangs en appliquant une
force du haut vers le bas pour faire adhérer. laissez le long des murs un joint de dilatation de 8 mm minimum. disposez provisoirement dans le joint des cales en bois ou en plastique dur Continuez la pose en contrôlant régulièrement l’équerrage et l’alignement. lorsque vous arrivez à la porte, ajustez le seuil. Ôtez les cales, puis fixez la plinthe de finition enveillant bien à ce qu’elle ne serre pas le parquet.

Pose “Collée sur Cordons”

régie par le dTU 51.2 “parquets collés” les parquets concernés par ce type de pose ainsi que les supports sont les mêmes que ceux décrits au paragraphe “pose collée spatulée”.la pose “collée sur cordons” est particulièrement recommandée en rénovation. Elle permet une bonne isolation acoustique.la pose proprement dite est rigoureusement identique, seul diffère l’encollage qui s’effectue à l’aide d’un pistolet et de cartouches de colle
Appliquez les cordons de colle perpendiculairement à la lame d’au moins 5 mm de diamètre et espacés les uns des autres de 10 cm maximum. Ainsi, l’adhérence et un éventuel rattrapage de niveau seront parfaits. les cordons
pourront, si besoin, atteindre un diamètre de 10 mm*. Commencez la pose le long d’un mur en alignant la première rangée à l’aide d’un cordeau ou d’une règle.Collez les premiers rangs en appliquant une force
du haut vers le bas pour faire adhérer. laissez, le long des murs, un joint de dilatation de 8 mm
minimum. disposez provisoirement, dans le joint, des cales en bois ou en plastique dur. Continuez la pose en
contrôlant régulièrement l’équerrage et l’alignement. lorsque vous arrivez à la porte,
ajustez le seuil. Ôtez les cales puis fixez la plinthe de finition en veillant bien à ce qu’elle ne serre pas le parquet.

Pose sur sol Chauffant

les planchers chauffants doivent être conçus et installés de façon à ce que la température de surface des “sols finis” ne puisse dépasser 28 °C.les règle sparticulières suivantes sont à respecter scrupuleusement.
Nous tenons à préciser que le non-respect de l’intégralité de celles-ci engage la responsabilité du
poseur. Ces règles complètent les textes en vigueur, à savoir :
- dTU 51.2 - Parquets collés
- dTU 65.7 - Exécution des planchers chauffants
par câbles électriques
- dTU 65.14 - Exécution des planchers chauffants
à eau chaude.
le support doit être sec l’humidité de la chape ne doit pas dépasser 2 % d’hygrométrie dans sa masse.
la chappe chauffante est isolée très efficacement en sous-face, elle est donc plus lente à sécher
qu’une chape normale. Pour pallier cet inconvénient, procédez de la manière suivante avant de commencer la pose :

- mettez en température l’installation de chauffage, par paliers de 5 °C par jour, jusqu’à
l’obtention de la température d’utilisation (28 °C maximum en surface finie)

- maintenez cette température pendant au moins 3 semaines avant de procéder à la pose du parquet
ou du revêtement de sol, et ceci quelle que soit la saison, même en été.

- interrompez le chauffage 48 h avant la pose et remettez-le en marche au minimum 3 jours après
la fin de la pose, en augmentant la température de 5 °C par jour, jusqu’à l’obtention de la bonne
température. Il est à noter que de légers joints entre les lames peuvent apparaître pendant les périodes de
chauffe. la pièce sera parfaitement sèche, fermée, vitrée, la température sera d’au moins 15 °C,
l’humidité ambiante sera maintenue en dessous de 60 % et au dessus de 50 % avant, pendant et après
la pose.


Accueil Contact Presse Infos Pratiques FAQ Plan du site Isoler Contruire Décorer Traiter Divers Conseils de pose Fiches techniques Certifications Vidéos Liens